Mabilay : street art Rennes - Architecture

Street art à Rennes et architecture

Visiter une ville peut se faire de différentes manières, à Rennes, on peut le faire à travers les musées, les restaurants ou simplement en marchant et en se perdant dans les rues.

Le street art à Rennes

On pense souvent que le street art est représenté par des façades dégradées de tags, de graffitis et de fresques artistiques.

Mais comme dans tout street art du monde, c’est avant tout un travail d’artiste, qui peut-être embelli ou pas par d’autres personnes, par d’autres artistes.

L’art principal du street art est la peinture. Aujourd’hui, à Rennes, la peinture ne reste plus sur les murs des maisons. La ville étant en travaux pour la construction d’un nouveau métro, ce sont les panneaux des espaces de construction ou des ouvrages, notamment ceux du Couvent des Jacobins, qui se parent de ces fresques colorées. Une façon de remonter le moral de ces palissades!

La ville de Rennes a mis en avant cet art lors du festival de musique, Le Funk prend les rênes, laissant différents artistes peindre les bords du canal. Le résultat est très coloré et très musical! Si vous vous promenez le long des voies ferrées du boulevard Colombier, vous pourrez admirer les œuvres produites dans le cadre du Teenage Kicks Festival.

En s’éloignant de la gare, vous pourrez admirer une grande fresque, créée dans le cadre d’une collaboration pluriannuelle entre ASARUE (Association de Soutien Au Réseau Urbain d’Expression) et la ville. Une excellente façon d’éclairer ce fond … et de réfléchir à la vraie signification de cette conception.

A lire aussi :   10 choses insolites à faire à Paris

Mais le street art n’est pas seulement de la peinture. Vous pourrez aussi croiser lors de votre escapade dans les rues de Rennes, des collages, des mosaïques et des photos.

L’architecture à Rennes

Si on peut découvrir le street art à Rennes, il ne faut pas en oublier l’architecture de la ville. Les bâtiments qui supportent le street art sont des oeuvres à part entière. Surtout vieilles bâtisses qui côtoient les bâtiments les plus modernes, le bois qui côtoie la pierre…

Le style architectural rennais est distinguable par ses façades à pans de bois, colorées ou neutres. La rue du Chapitre en est un exemple célèbre.

Si vous passez la tête par divers portes de la rue du Chapitre, vous pourrez découvrir des hôtels particuliers à l’architecture contemporaine, notamment l’hôtel de Blossac.

Vous retrouverez une armature similaire dans le centre, avec le Parlement de Bretagne. D’ailleurs, vous verrez les 3 « couches » typiques des bâtiments rennais : granit, pierres calcaires et ardoise (de haut en bas).

Le Mabilay est un ovni architectural regroupé en devant de la Vilaine. Il se compose d’un bâtiment (bureaux) en forme d’étoile (vue de dessus), d’une tour de plus de 80 mètres de haut et d’une péréquation blonde sur son toit. Une oeuvre « lumineuse » éclaire la mirador à la obscurité tombée : un flambeau urbain dans les rues de Rennes.

Plus loin sur le canal, en se rapprochant du centre-ville, une nouvelle génération de bâtiment a fait son apparition : grandes baies vitrées, présence de métal et murs végétalisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *