Depuis toujours, la Chine exerce une grande fascination sur les pays occidentaux. Empire millénaire devenu République populaire communiste, le pays a longtemps été maintenu dans une situation d’isolement vis-à-vis du reste du monde. Néanmoins, depuis deux décennies, la Chine s’est ouverte au monde, et les voyageurs y affluent autant que ses marchandises envahissent la planète entière. La Muraille de Chine, la Cité Impériale de Pékin, l’armée de soldats en terre cuite de Xian, nombreuses sont les attractions qui aimantent les touristes, pressés de découvrir cette civilisation ancestrale. Toutefois, voyager dans l’Empire du Milieu se mérite.

Quel est le type de visa demandé aux touristes pour entrer en Chine continentale ?

Contrairement à de nombreux pays, il n’est pas possible pour les ressortissants français d’entrer sur le territoire chinois avec un simple passeport. En effet, pour être autorisé à voyager en Chine, il vous faudra obtenir un visa de type L, destiné aux touristes de passage. D’une validité de 3 mois, celui-ci vous permettra de rester sur place pour une durée maximale de 30 jours. Il existe quatre centres de demande de visa en France métropolitaine, répartis dans les 4 villes suivantes : Paris, Lyon, Marseille et Strasbourg. 

Obtenir son visa via une société intermédiaire, la solution de confort

Vouloir réaliser soi-même ces formalités de visa peut très vite revêtir un caractère pénible. Horaires d’ouverture réduits, longues queues et temps d’attente à rallonges, il faudra s’armer de patience. La chose devient encore plus critique lorsque l’on a pas la chance de vivre dans l’une des villes qui abrite un centre de demande. Voilà pourquoi avoir recours à une société intermédiaire pour obtenir son visa vers la Chine peut représenter une solution idéale. En vous évitant de vous déplacer à l’ambassade ou au consulat le plus proche de chez vous, cela représentera un gain substantiel de temps et d’argent pour vous. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here